Un chien en maison de retraite : la bonne idée

Il est avéré que la présence de chiens dans les maisons de retraite est très bénéfique pour les personnes âgées. Assurant un rôle affectif et social, le toutou intervient quasiment en tant que « co-thérapeute » en procurant notamment distraction et bien-être aux pensionnaires.

Les avantages d’un chien en maison de retraite

Ils ne sont plus 30 mais 60 millions désormais. Les animaux séduisent résolument les Français. Les chiens figurent en tête de liste à côté des chats. Les seniors sont ceux qui apprécient le plus la présence de ces animaux. Il faut dire que les chiens jouent un rôle très positif sur le moral et la santé de ces personnes âgées, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont de plus en plus sollicités dans les maisons de retraite. Il y a encore quelques années pourtant, rares étaient les établissements qui autorisaient leurs résidents à avoir un chien. Au fil du temps et des nombreuses études réalisées, il a été démontré le lien entre la présence d’un toutou et l’amélioration de l’état physique et mental du senior. Compagnon fidèle et affectueux, le chien apporte de la distraction et sait procurer du bien-être tout en éliminant toute forme de tension.

Il aide à tromper l’ennui, à procurer un sentiment de sérénité et constitue une vraie source de valorisation pour les maîtres. La consolation et le soutien moral assurés par l’animal sont aussi très appréciables. Et puis, le chien accepte son maître comme il est, sans poser aucun jugement. La solitude étant aussi l’un des plus grands maux touchant les seniors, le chien remédie parfaitement à ce problème. En effet, il faut s’occuper de cet être : le nourrir, le soigner, le promener. Ces actes permettent de rompre avec le sentiment de vide laissé par l’absence des proches. En outre, un animal de compagnie est bénéfique pour lutter contre des pathologies typiques du vieillissement à l’instar de la maladie d’Alzheimer. Le chien ravive les souvenirs d’enfance des seniors dont la mémoire est défaillante. Le malade parvient à avoir une vie plus structurée et des relations plus abouties avec son entourage.

Les conditions pour avoir un chien en maison de retraite

Dans plusieurs maisons de retraite, les chiens sont acceptés à condition que le propriétaire soit en mesure de s’occuper lui-même de son animal de compagnie. Ce qui est difficile pour les personnes en perte d’autonomie. L’animal en question doit aussi avoir un état de santé irréprochable pour ne pas devenir un problème pour les résidents de la maison de retraite. Les chiens doivent alors être stérilisés, vaccinés et être dotés de puces d’identification.

Il ne faut surtout pas qu’ils soient une charge de travail supplémentaire pour le personnel. En outre, ils doivent être très bien éduqués pour ne pas salir les locaux en faisant leurs besoins n’importe où ou pour ne pas saccager les matériaux médicaux. Des sites comme Le Mag du Chien ou Les chiens sur LeMonde.fr pourront aider les seniors à bien éduquer leur animal de compagnie. Et pour ceux qui sont touchés par une perte d’autonomie et qui ne peuvent plus s’occuper de leur toutou, ils peuvent les confier à des organismes comme la Fondation Assistance aux Animaux.

Post Author: Tom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *