epargne salarie retraite

Que devient l’épargne salariale en retraite ?

Le fondement de l’épargne salariale est simple :l ’entreprise ouvre un schéma d’épargne pour ses salariés. Les deux camps, entreprise et salarié, sont liés par un arrangement de participation et d’intéressement.

Cette dernière est constituée par deux principaux types de système : le plan d’épargne entreprise PEE sur lequel l’entreprise épargne pour le salarié par une exonération fiscale des sommes qu’il gagne, comme les déversements volontaires, la participation, l’intéressement et l’abondement.

Le deuxième système est le plan d’épargne pour la retraite collective dont les sommes sont bloquées jusqu’au départ en retraite.

Pourquoi l’épargne salariale serait-elle avantageuse ?

epargne salarié

L’épargne entreprise est un système à multi facettes. Il rassemble l’épargne salariale et les régimes de retraite collective. Ses intérêts sont bénéfiques : vous pouvez toucher un complément de rémunération, jouir d’une épargne retraite, financer un grand projet personnel, et surtout préparer votre avenir.

Il assure la sécurité du salarié à court et à long terme. A court terme, puisque l’épargne reste valide dans de circonstances exceptionnelles. Il existe également des indemnités complémentaires, appelées abondement selon la volonté du salarié, mais aidé par l’entreprise.

Les inconvénients et les limites de l’épargne salariale

faire fructifier son epargne

L’épargne salariale nécessite un déblocage anticipé autorisé. En d’autre sens, le salarié risque de perdre le capital si son épargne est investie sur des finances chiffrées sur la bourse.

Dans certains cas, il existe un manque de visibilité sur le montant final. Le plan salarial est également limité par le plafonnement de la prime individuelle. La somme versée ne doit dépasser les 20% du salaire brut. Ce qui limitera la somme épargnée, l’épargne retraite et la totalité des fonds perçus.
En cas de licenciement, et arrêt de tout contrat de travail, l’épargne salariale subit un déblocage anticipé. Dans ce même cas, les conditions supplémentaires sont exigées comme les conditions d’ancienneté ou les conventions d’accord signées dans le contrat de travail.

Entre épargne salariale et épargne de retraite collective

Il existerait un contraste entre ces deux types d’épargne. L’épargne salariale a pour objectif d’unir le salarié aux performances de l’entreprise, tout en complétant son salaire.

Ce mode se fait donc par la participation obligatoire et active du salarié, aux divers versements imposés. Tandis que l’épargne de retraite collective permet au salarié de se constituer avec un coup de main de l’entreprise en vue de sa retraite. Ce système est donc clair que le salarié jouit des fruits de son épargne lors de sa retraite.

Post Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *