Refaire une salle de bain pour senior : les indispensables

Le souhait des seniors de vivre plus longtemps chez eux ne peut être satisfait sans des conditions adéquates. Voici les adaptations indispensables à envisager dans la salle de bain, pour la leur rendre confortable et sécuritaire.

Sécuriser la douche et le bain

Une révision de fond en comble constitue l’idéal quand il s’agit d’aménager une habitation pour les personnes âgées. Cela représente un coût que l’on se doit de bien évaluer avant le chantier. Pour ce qui est de refaire entièrement une salle de bain, les dépenses dépendent de facteurs comme la superficie de la pièce et les reconfigurations requises. Priorité numéro 1, la baignoire si la demeure en compte une. La solution d’appoint : intégrer une planche de bain qui évitera au senior de s’installer au fond de la baignoire et l’épargnera des écueils de la sortie. La solution idéale : intégrer, en plus, une porte d’accès à la baignoire. Les articulations rigides seront ménagées et les risques de chute minimisés, la personne y entrant comme dans une douche.

À propos, les receveurs des douches peuvent être abaissés au même niveau que le sol de la pièce. Cela évite à ces dames et sieurs de trébucher inutilement. S’assurer, par contre, que le sol près de l’entrée et de la douche elle-même soit antidérapant. Et partout où cela s’avère pertinent, intégrer des barres de maintien.

Penser ergonomie

Avec l’âge, se tenir debout le temps du brossage de dents peut être un calvaire. Atteindre la hauteur du lavabo deviendra, pour certains, affaire de défi, toujours à cause de ces articulations qui raidissent. La solution design et intermédiaire : un lavabo dont on peut régler la hauteur par commande électrique. La même option existe pour la cuvette des toilettes. Un confort d’utilisation inégalable, mais dont il faut considérer le prix, exorbitant. L’alternative : abaisser carrément le niveau de l’équipement, en travaillant avec les artisans pour résoudre la question de l’évacuation d’eau. Le but étant de permettre que le senior fasse son brin de toilette, assis devant le lavabo. Certaines enseignes proposent, par ailleurs, des sièges intégrés dans les meubles sous-vasques. Le plus de cette solution : l’on optimise l’espace lorsque l’on grappille sur le moindre mètre carré.

Minimiser les risques d’accidents domestiques

Les chiffres sont effarants : la salle de bain est le théâtre de plus de 45 % des chutes enregistrées chez les seniors. Toutes les solutions de revêtement antidérapant sont alors les bienvenues. La technologie aidant, il est possible d’envisager le nec plus ultra : un sol intégrant une alarme qui se déclenche en cas de chute. Cette fonctionnalité est idéale si le senior vit seul. Les capteurs permettant au dispositif de fonctionner sont placés dans le revêtement.

Autre accident domestique courant chez les personnes âgées ; les brûlures. Minimisez-en les risques en adaptant les mitigeurs de la salle de bain. Des marques de robinetterie thermostatique sont disponibles sur le marché. Avec un tel dispositif, la température de l’eau, comme le débit, est sous contrôle. Une autre option consiste à s’équiper de mitigeur intégrant un indicateur LED de température. Il suffit de s’en référer à la couleur affichée. Une poignée de mitigeur plus allongée pourra, par ailleurs, aider ceux dont les réflexes tactiles déclinent.

Post Author: Tom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *