Pour soulager sa famille, comment anticiper ses frais d’obsèques ?

Organiser des funérailles peut coûter cher. Différentes solutions s’offrent à vous pour anticiper ces dépenses et réduire les charges qui pèsent sur vos proches en ces temps difficiles. La souscription d’une assurance obsèques compte parmi ces solutions. Tour d’horizon.

Assurance obsèques : à quoi ça sert ?

Si vous n’êtes pas très enthousiaste à l’idée de souscrire une assurance obsèques, ces quelques arguments peuvent vous aider à changer d’avis. Ce type de garantie permet de protéger votre famille en la préservant des charges financières liées à vos funérailles quand vous viendrez à disparaître. Ce produit d’assurance intéresse davantage les Français qui deviennent de plus en plus nombreux à en souscrire. Il vous permet d’élaborer une liste précise de vos dernières volontés et d’avoir la garantie qu’elles seront rigoureusement respectées. C’est essentiel, car cela évitera à vos proches de devoir penser aux différents détails de l’organisation des funérailles. Prendre des décisions dans de telles situations n’est pas chose aisée. Ils n’auront plus à se soucier du lieu de l’inhumation, du choix de la marbrerie ou d’autres détails. Vous devez comparer et demander des devis d’assurance obsèques si vous voulez dénicher un contrat correspondant parfaitement à vos besoins.

Quid sur la cotisation d’assurance obsèques

Par rapport à son mode de versement, il existe trois types de cotisation d’assurance. Si vous optez pour la cotisation unique, vous devez verser le capital en une seule fois. Elle convient parfaitement aux personnes âgées. Contrairement aux jeunes souscripteurs, elles n’auront pas assez de temps pour constituer le capital requis pour organiser correctement leurs funérailles. La cotisation temporaire est constituée par des versements réguliers. Le paiement peut se faire mensuellement, trimestriellement ou annuellement. La durée de la cotisation est limitée. Vous n’aurez plus à verser de cotisation quand les fonds nécessaires pour organiser vos funérailles seront réunis. Quant à la cotisation viagère, vous devez définir un capital que vous verserez mensuellement jusqu’à votre décès. La particularité de ce mode de versement réside sur le fait que si le capital amassé dépasse la somme nécessaire pour les funérailles, la différence reviendra à la compagnie d’assurances.

Les garanties en matière d’assurance obsèques

L’assurance obsèques peut, par exemple, couvrir les dépenses liées au cercueil et aux diverses fournitures afférentes, à la cérémonie ainsi qu’à la concession (voir le guide de l’assurance obsèques). Certaines formules vont au-delà d’une simple organisation des funérailles. Elles peuvent prendre en charge le déplacement des proches, les démarches administratives et juridiques, le soutien psychologique pour la famille et le rapatriement du corps si besoin. Ce type de contrat peut aussi comprendre des exclusions de garantie qui méritent une étude particulière. Quand vous souscrivez un contrat d’assurance obsèques, vous devez fournir des informations claires et précises concernant vos volontés. Après avoir signé le document, n’oubliez pas de prévenir les bénéficiaires. À votre décès, ils devront passer chez votre assureur pour entreprendre les démarches nécessaires afin de mettre en œuvre la garantie obsèques. Vous aurez cotisé pour rien si vous n’avisez personne de l’existence de votre contrat d’assurance obsèques. Quant aux bénéficiaires, vous êtes libre de désigner un membre de votre famille, une connaissance ou une agence funèbre.

Auteur de l’article : Tom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *